Comparateur de crédit auto

Vous cherchez le crédit auto le moins cher et le mieux adapté à votre situation ? Pour ce faire, il n’y a rien de mieux que de comparer les crédits. Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous qui met en concurrence les meilleures offres du marché et interroge les principaux organismes de crédit auto (Cetelem, Sofinco, Cofidis, etc) . En moins de 3 minutes, vous obtiendrez un aperçu des possibilités qui s’offrent à vous. La démarche est gratuite et sans engagement.

Comment bien comparer les crédits voiture ?

Pour comparer les crédits auto, nous vous proposons de procéder par étapes :

– Indiquer le type de voiture que vous voulez acheter, sa marque et son modèle.

– Le montant du crédit auto demandé, sa durée ou les mensualités voulus. Pour rappel, plus la durée est courte ou plus les mensualités sont importantes et moins cher vous coûte le crédit .

– Indiquez les informations concernant votre situation personnelle : statut marital, niveau de salaire, enfants à charge, autre prêt (notamment immobilier) en cours afin que les organismes de crédits puissent s’assurer que vous serait à même de rembourser le crédit demandé, et ceci en vous laissant un reste à vivre confortable. Par ailleurs, c’est une sage mesure de précaution pour luter contre le surendettement.

– Ensuite, le comparateur va vous demander chez quelle banque vous avez votre compte bancaire et ceci depuis quand pour considérer si une offre de votre banque peut être intéressante pour vous. Parfois, certaines banques accordent des offres alléchantes pour leurs clients fidèles.

– Pour finir, indiquez si vous voulez recevoir des offres personnalisées et éventuellement des offres promotionnelles, compléter le formulaire avec vos coordonnées, et en retour vous obtiendrez les meilleurs crédits auto.

Les 5 points à vérifier avant la signature de votre crédit

Le crédit auto est un crédit à la consommation permettant à celui qui le contracte de s’acheter une voiture. Même si sa souscription semble simple et banale, il est nécessaire d’être particulièrement vigilant sur certains points du devis afin d’éviter toute surprise.

1. Vérification du taux

Le souscripteur doit voir sur le devis, de façon très claire, le taux appliqué par la banque pour le remboursement. Il est déconseillé de se fier à un taux généralement attractif que l’établissement propose dans d’autres contextes, et qui n’est peut-être pas de mise pour le crédit demandé.
Ainsi , il ne faut absolument pas contracter un crédit auto sans connaitre au préalable le taux de référence appelé le TEG, qui correspond au taux d’intérêt relatif au coût réel du crédit. Souvent, certaines personnes commettent l’erreur de se fier à un taux standard appliqué ailleurs ou dans d’autres contextes, et qui n’est peut-être pas le même que celui appliqué par leur banque selon le type de crédit choisi. Avant toute signature, vous devez avoir une idée claire sur ce taux et ne pas hésiter à le négocier en cas de besoin.

2. Avoir une idée des mensualités

Lorsqu’on souscrit à un crédit auto, la banque prélève du compte de l’intéressé un certain montant chaque mois pour le remboursement. Avant toute signature, il est nécessaire de connaitre le niveau des mensualités afin d’éviter les situations de surendettement et éventuellement les cas d’impayés.

L’emprunteur ne doit pas signer un crédit auto sans tenir compte de son budget. Cela lui permettra de connaitre la barre à ne pas franchir pour les remboursements mensuels. La norme est de faire en sorte que ce montant n’aille pas au-delà des 33% du salaire.  La capacité de remboursement peut être sue après avoir évalués les charges et les revenus.

3. Vérifier la durée du crédit

La durée du crédit est un détail qui ne doit clairement figurer sur le devis. Le souscripteur devrait négocier un contrat avec une durée courte, en tenant compte du temps de vie moyen d’une voiture. La durée la mieux indiquée est de 5 ans.

4. Début du remboursement

Sur le devis, prenez soin de vérifier que le remboursement du prêt ne commence qu’une fois en possession de la voiture. Cela permet de se prémunir des retards de livraison.

5. Estimation des frais de pénalités lors d’un remboursement anticipé

Lorsque le souscripteur d’un crédit auto veut procéder à un remboursement anticipé, les banques lui demandent de payer des frais pour cela. Il est mieux de vérifier sur le devis comment ces frais sont estimés et ne pas hésiter à négocier leur annulation en cas de chômage ou de mutation professionnelle défavorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*